Films

Fétiche et Minerais (Les Films de la Passerelle)

Actualités / 31' / 2009

De Thierry Michel

Un petit village  à 2 heures de piste dans la province du Katanga en  République Démocratique du Congo. 

L’intronisation d’un nouveau chef coutumier commence, la nuit, dans la forêt, par des rites traditionnels. Cette rare cérémonie est l’occasion pour  le village d’affirmer son identité collective et sa cosmologie. De nombreux chefs coutumiers sont venus de partout. 

Au petit matin, la fête continue après une nuit de veille, d’alcool et de danse. Des personnalités venant parfois de très loin ont fait le voyage, et les forces de police ont été dépêchées par le gouvernement. Parmi elles le représentant  du Président de la république, le ministre des mines du Katanga et le grand patron d’une multinationale minière venu spécialement d’Afrique du Sud et qui convoite les richesses minières de la région, cuivre et cobalt

Le bracelet royal est transmis de génération en génération, et signifie que les ancêtres reconnaissent le choix de ce nouvel élu. Pour le nouveau chef, ce rite est une concession à l’animisme, ce qui contraire à sa religion car il est pasteur évangéliste.

Les prises de paroles officielles concernent l’arrivée de sociétés minières multinationale, sources potentielles de revenus mais aussi de nuisances. 

Quelques mois plus tard, à Kinshasa, la capitale, lors d’une conférence minière, où se côtoient  sociétés minières, autorités politiques, ONG. On y fait le bilan. Parmi les participants, le chef coutumier, qui n’a toujours pas vu d’amélioration des conditions de vie dans le village

 

Moyen métrage documentaire

Production : Les Films de la Passerelle

Retour

Actualités